Les voitures Grill Express et leurs adaptations par Jouef

Le wagon-restaurant est historiquement un wagon de luxe qui accompagne et occupe le voyageur aisé sur les parcours longue distance. Ceux de la Compagnie des wagons-lits ont des tables nappées de linge blanc, une argenterie, un personnel impeccable formant une brigade, et une cuisine généralement élaborée à bord par un chef. En France, ce genre de wagon-restaurant existe sur les trains de grandes lignes intérieures (avec aussi sa cuisine et son personnel de service) jusqu’aux années 1980. Les wagons restaurant quittent progressivement les lignes entre 1975 et 1980, mais sont maintenu sur les trains de luxe du réseau Trans-Europ-Express (notamment sur la ligne Paris Strasbourg) jusque dans les années 1990 et sur les grands trains internationaux de jour jusqu’en 2000. En 2018, il continue d’être proposé sur les grands trains internationaux de nuit: Paris-Berlin-Varsovie-Moscou ou encore Nice-Vienne-Moscou ou Paris-Milan-Venise, le plus prestigieux étant celui du Venise-Simplon-Orient.

Si les wagons restaurant quittent les grandes lignes, c’est aussi par ce que les années 1960 marquent l’émergence d’autres modes de consommation dans le monde de la restauration, et notamment celui du «self-service» tel que proposé par de grandes chaines sur les autoroutes dotées d’aires de repos.

La naissance du Vr Gril-Express

Si les compagnies ferroviaires abandonnent progressivement le wagon restaurant c’est donc à la fois pour des raisons économiques et comportementales: les tables dressées et les menus coûteux ne sont plus autant prisées par les clientèles d’affaire qui même lorsqu’elle se déplace en voiture personnelle privilégie le déjeuner rapide sur l’aire d’autoroute. La SNCF a décidé de suivre ce mouvement et dès 1963, une première voiture de restauration classique (celles de couleur bleue) est transformée pour le libre service et intégrée à un train d’agence de voyage. Rapidement quatre autres voitures sont transformées de la même façon et intégrées aux trains commerciaux du Sud-Est.

Voiture Grill Express avec livrée provisoire
Une voiture Grill Express avec la livrée prototype « Corail ». Une seule voiture a reçue cette livrée et pendant une courte durée avant application du gris Corail.

À la suite de ces expériences qu’elle juge concluante, la SNCF commande chez De Dietrich à Reichshoffen 20 voitures « Gril-Express » en 1967 puis ajoute des commandes additionnelles en 1968 et 1969 pour atteindre finalement un total de 58 voitures, toutes livrées en 1973. Il s’agit de voitures sans climatisation et équipées d’une salle à manger de 10 tables à quatre sièges. Le corps de la voiture de type UIC est monté sur bogie Y28F, et autorisées à rouler entre 160 et 200 km/h. Ces voitures sont déployées sur tous les réseaux (Bretagne, Alsace, Toulouse, sur la Côte d’Azur, dans le Nord-Pas-de-Calais,  en Belgique) et supplantent progressivement les anciennes voitures restaurant. La climatisation ne sera installée que dans les années 1980 pour se mettre au niveau des Corail dont elles prendront la livrée.

La section self service de la voiture Grill Express (Source DR)

Avec l’arrivée du TGV sur la ligne Sud Est en 1981, l’évolution de la restauration se poursuit : la restauration à la place est désormais proposée dans les TGV et certains Corail et le format `restauration rapide’ se généralise pour le reste des passagers. Le service des Grill Express est réorganisé, avec notamment leur incorporation sur les trains transversaux Metz – Nice ou Bordeaux – Nice. Mais à partir des années 90 et l’arrivée du TGV Atlantique, les trains à voitures Vru GE, qui s’est progressivement concentré sur les grands services internationaux (Belgique, Paris – Francfort, Paris – Italie). Ils abandonnent la croix Metz-Sud-Est en 1991. En 1992, les derniers Grill Express abandonnent le sud-ouest. Progressivement, les derniers wagons restaurant Grill Express sont regroupés à Paris-Ourcq pour les derniers services Paris-Francfort. Après quelques services sur les trains Calais – Italie Autos, le format véhicule Grill Express quitte définitivement le service en 2001.

 

La section assise de la voiture Grill Express (Source DR)

Deux sont transformées en voitures-conférence SCC de 32 places, pour l’affrètement, d’autres vendues d’occasion aux chemins de fer belges et portugais, notamment. L’alimentation électrique de ces wagons étant totalement autonome, grâce à un groupe électrogène intégré, certains de ces véhicules (y compris les Vru Grill Express en livrée rouge) ont été incorporés à des trains de pèlerinages, transportant des malades couchés, afin d’utiliser le 380 volts généré par le groupe électrogène pour alimenter les appareils médicaux des voitures sanitaires.

Plus aucune de ces voitures n’est en service aujourd’hui.

Une voiture Grill Express dans sa livrée Corail à l`abandon après sa réforme photographiée à Versailles (78) le 23 juin 2013.
Une voiture Grill Express dans sa livrée Corail à l`abandon après sa réforme photographiée à Versailles (78) le 23 juin 2013 (Photo Wikimedia Commons)

Les modèles de voitures Grill Express

Très présent sur le rail des années 60 et 70, la voiture Grill Express fait l’objet d’une reproduction par les principaux fabricants de l’époque (dont Lima et Jouef).

Les modèles réduits du Grill Express chez Jouef

Les trois voitures restaurant Grill Express de Jouef dans les différentes livrées disponibles.
Les trois voitures restaurant Grill Express de Jouef dans les différentes livrées disponibles (Photo collection de l’auteur)

Jouef a proposé dans son catalogue deux types de voiture Grill Express avec deux livrées différentes.

La voiture en livrée rouge à toit gris existe en deux versions, immatriculés 51 87 88 80 123-2 SNCF (références 8682 commercialisées à partir de 1971 et référence 5482 commercialisée à partir de 1974), La référence immatriculée 61 87 88 90 147-4 SNCF est une série limitée diffusée par la société Euroscale. Série spéciale commercialisée à 500 exemplaires, elle est également équipée de bogies de type Y 28 – plus réalistes – au lieu du type Y 24 qui équipe le modèle standard de Jouef. La même voiture Grill Express mais décorée en livrée Corail est immatriculée 51 87 88 80 129-9 SNCF. Elle est diffusée par Jouef sous les références 5401 à partir de 1980 et ref 547700 à partir de 1998 (plus d’informations ici).

On notera chez Jouef l’existence d’une voiture Grill Express rouge à toit rouge, qui ne correspond à aucune livrée réelle, et ne se rencontre manifestement que très rarement. Sur l’illustration ci dessus, le modèle Grill Express de l’auteur à toit rouge est sans aucun doute possible un modèle Jouef (sa gravure sous la caisse en atteste) mais son origine est inconnue. Le moule est manifestement différent puisqu’il omet les aérateurs de toiture. La sérigraphie est elle aussi différente, le numéro d’immatriculation de voiture étant le 51 87 88-80 147-1.  Des collectionneurs de Jouef questionnés sur le forum Jouef La passion des trains de Facebook ne l’avaient pas rencontrés auparavant. Collecté dans un lot de wagons de voyageurs HDI acheté en Amérique du nord (précisément à Québec), il est possible que ce wagon ait été produit en Irlande ou en France pour compléter un coffret HDI vendu en Amérique du Nord (par exemple le 7824) et que l’ajout de la couche de peinture grise sur le toit ait été omise pour des questions économiques.

Le dessous de la tr rare Grill Excpress Jouef à toit rouge
Le dessous de la très rare Grill Excpress Jouef à toit rouge (Photos Collection de l’auteur)
La voiture Grill Express Jouef à toit rouge avec son immatriculation spécifique (Photo collection de l'auteur)
La voiture Grill Express Jouef à toit rouge avec son immatriculation spécifique (Photo collection de l’auteur)

Notons que ce modèle Jouef a également été repris comme support de wagon restaurant de compagnie étrangère avec des livrées d’inspiration libre. On les retrouve ainsi en voiture-restaurant Grill-Express SNCB NMBS (réf. 8810 et 8812, voir ici), avec les numéros  61 88 88 90 167-4 SNCB et  61 88 88 90 166-6 SNCB (diffusés en 1994 et 1995).

La version Grill Express de Lima

Voiture Grill Express SNCF en version LIMA dans sa livrée rouge (photo DR)

La voiture Grill Express a existé chez Lima avec un aménagement intérieur. Elle apparaît en 2002 au catalogue de la marque mais n’est pas une reprise du moule Jouef (les plots de toiture et le dessous de caisse sont différents). Elle se trouve dans des lots ou sur Ebay a des prix bas (moins de 10 euros).

Les voitures LS Models

Les très belles Grill Express SNCF 61 87 88-90 118-8, 61 87 88-90 150-9 de LS Models.
Les très belles Grill Express SNCF 61 87 88-90 118-8, 61 87 88-90 150-9 de LS Models. (Photos DR)

Il s’agit d’un très beau modèle avec de nombreux détails, des inscriptions très claires, des couleurs exactes. Une mention très bien pour la gravure remarquable des bogies et la grande richesse des détails du dessous de caisse. Elle est proposée avec plusieurs numéro immatriculation, 61 87 88-90 118-8, 61 87 88-90 150-9, pour un prix d’environ 100 euros, largement justifié par son détaillage et sa qualité de fabrication.

Sources

http://www.trains-en-voyage.com/dossiers/materiel_roulant/voitures/voitures_vr_gril-express.htmhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture-restaurant

http://www.trains-europe.fr/sncf/voitures/vru_uic.htm

http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=2&t=25870

https://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture-restaurant